De l’Aïkido en périsco ? 3/5

Petit guide pratique pour l’enseignant novice… et pour les autres ?

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

Transmettre, oui mais quoi ?

 

Pour commencer depuis le début, c’est par ici.
Une fois de plus, il ne s’agit pas de fermer en répondant à cette question, mais d’inviter à la réflexion.

Comment être cohérent si on ne sait pas nous même ce qu’on souhaite partager ?

Un esprit, des valeurs, des techniques martiales, une attitude… Tâchons d’identifier un petit peu ce qu’on aimerait offrir aux enfants, afin de veiller à ce que cela soit clair pour nous, avant de vouloir le partager.

Soyons toujours vigilant et exigeant envers nous-même :

  • Les enfants doivent-ils rester droit, en seiza ? Commençons par l’être nous-même.
  • Le cours doit se passer en silence ? Limitons donc nos paroles, alors.
  • Pourquoi souhaites t’on que les enfants nous écoutent? Car on est plus fort, plus sage, car on connaît plus de choses ? Qu’est-ce qui fait que nous aimons l’enseignement de tel senseï ?

Nous avons tous une définition de l’Aïkido, qui est appelé à évoluer en fonction de notre pratique. Ceci est une richesse, permettant de diversifier chaque enseignement.
Qu’est-ce qui est important ? Que l’enfant connaisse 10 techniques différentes ? Qu’il sache chuter dans toutes les circonstances ? Qu’il soit toujours attentif ? Qu’il pratique avec le sourire ?
À chacun de crée sa liste « à partager ». C’est un cadeau que nous souhaitons offrir à l’enfant. Souvent, le mot « éduquer » est difficile à accepter pour certains d’entre eux. Parlons alors de cadeau : quelque chose avec quoi il doive repartir et vivre leur vie. Cela peut-être un mot, une valeur, une émotion, une technique… Il ne s’agit plus de les éduquer, mais de leur offrir quelque chose.

Cadeau… ou profession Père Noël
Cadeau…

Quelque chose qu’ils ramènent avec eux, au fond du sac ou au fond du cœur, qu’ils emporteront pour toute leur vie et qui amènera un sourire sur leurs lèvres quand ils le ressortiront…

Certes, bien sûr, [le diplôme qu’ils ont obtenu]…

Mais surtout de l’immatériel, un truc à fourrer dans la mémoire : une émotion, un savoir, une technique…

Un souvenir fort, mais surtout [une technique] qui les a séduits, son nom, une histoire, un [mouvement, une sensation à
retrouver] ; une technique, une astuce… [La purée d’orteil, la chute de l’éléphant, l’attention, le respect…]

Cadeaux.

Pensez éducation, oui, souvent pensez plus modestement « cadeau » : courte séquence avec un groupe, enfants si « démunis » intellectuellement, physiquement, affectivement qu’on ne peut avoir la prétention d’ « éduquer »…

Alors pensez « cadeau », pensez : il faut qu’ils repartent avec un sac à dos bourré de soleils…[…] Cadeau. Pensez « cadeau » c’est aussi penser
« geste »… Je le dis, penser « amour ».

Enfant démuni… encore faut-il qu’il veuille l’ouvrir, son sac à dos, pour que vous y fourriez un peu de « poussière d’étoile ». Alors il y faut le geste : le sourire, le clin d’œil, le regard, le rire partagé, la complicité, même de quelques instants.

Pistes, pour découvrir la nature avec les enfants Louis Espinassous Les [textes] sont des adaptations pour coller à notre cadre.

Quand les relations sont riches et complexes, comme avec les enfants, on ne peut tout le temps réussir. C’est justement les échecs qui nous permettent d’affiner notre méthode, de tester autrement. Du moment que l’enfant soit en sécurité (sécurité ne veut pas dire sur-protection), nous ne devons pas culpabiliser. L’erreur est une invitation à s’améliorer.
Voilà ce que j’écrivais avant de prendre en charge les cours, un exemple de positionnement parmi tant d’autres :

Pourquoi l’Aïkido aux enfants ?

  • Aspect identitaire / social / valeurs : qui je suis, qui est l’autre ? Comment puis-je construire et faire vivre la relation avec l’autre ? Où est ma place dans le groupe ? Quelle est mon utilité ? Je suis et me construis grâce aux autres. Encouragement de la coopération, du respect par l’alternance des rôles (Uke / Tori). Appartenance à un groupe, une famille, une tradition (dojo).
  • Aspect développement physique (vitalité corporelle): une activité physique aide aux développements et à la croissance, en évitant le surpoids et en prenant mieux conscience de son corps.

 

Maintenant, c’est par ici pour des Idées, Pistes, Exercices en vrac.

2 commentaires Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *