Le don du mois : JcFrog

Chaque mois, M.Mih soutient une cause présente sur Internet. Que ce soit une association, un artiste, un blogueur, un service…

Les gouttes d’eau font les grandes rivières…

Avec un don de 5 €, montrant que l’on peut baser un modèle économique sur le don, c’est aussi l’occasion de vous faire découvrir ou redécouvrir des structures différentes, éthiques, libres et intéressantes. Pour le mois de février 2017, M.Mih soutient JcFrog.

 

JcFrog, mon cher Jérôme, aujourd’hui, l’univers tout entier est avec nous pour enfin découvrir qui est l’homme derrière l’écran. Oui, Jérôme… Qui es-tu ? Un superhéros ? La réincarnation de Coluche ? Le président caché du Bouthan ? Un directeur d’une maison de retraite (spécial casse-dédi à ta grand-mère) ? Dis nous tout…

 

Bonjour, je suis un type gentil, souvent en colère, jamais haineux. Un peu curé, obsédé par l’intégrité et la recherche d’une solution. J’aime bien les gens, même ceux que me hérissent le poil. J’ai une éducation bourgeoise, scientifique, ingénieur informaticien, j’ai largué les amarres il y a un peu plus de 5 ans, avec ma petite famille nous avons quitté une vie ronronnante en banlieue parisienne pour l’aventure au bord de la mer (Sud Morbihan).

Tu as l’air de parler d’un internet d’un autre âge. Pour toi, c’est quoi internet, et le web plus précisément ?

Pour moi internet ce fut un choc. Idéaliste, ça m’a tout de suite semblé être ce qu’on attendait pour enfin s’organiser tous ensemble, partager. C’est la dimension politique qui me passionne, la citoyenneté augmentée. J’ai compris un peu plus tard que nous n’étions pas si nombreux à y voir cette libération. L’émancipation n’intéresse pas grand monde. Il faut donc travailler cela avant la technique. Rien n’empêche de faire les 2 d’ailleurs, mais l’essentiel n’est pas la formation technique, c’est l’horizontalité qu’il faut faire découvrir. Le web, les réseaux sociaux sont des armes extraordinaires pour organiser la démocratie. Mais l’arrivée massive des populations sur le net a été accompagnée par le big business, pour un peu de meilleur et beaucoup de pire. J’essaye de me concentrer sur le meilleur, et sur l’éducation populaire au numérique.

Comment tout a commencé ? La chanson, les vidéos… ?

J’ai toujours fait beaucoup de musique et d’informatique. Un dimanche après midi d’ennui, je gratouillais Sunday bloody sunday de U2 en parcourant mes flux RSS qui étaient bien vides. Et les mots sont venus pour parodier la chanson en exprimant cet ennui, ce qui a donné Sunday boring sunday, mis en ligne pour quelques potes. J’ai filmé ça avec un vieil appareil photo numérique. C’est de l’artisanal, aujourd’hui il m’arrive de travailler un peu plus la prod mais je n’ai jamais eu de prétention artistique, le côté amateur me plait, l’aspect on est entre potes et on déconne sans se prendre au sérieux. Ça n’empêche pas que je bosse un peu les textes 😉

 

Un p’tit tour du matos et des logiciels que tu utilises pour faire tes vidéos ?

Pour tout ce qui est « multimedia » comme on disait à l’époque, j’utilise un Mac, que mes amis libristes me pardonnent. GarageBand pour la musique, montage video très longtemps dans iMovie, maintenant souvent dans ScreenFlow qui permet du multipiste video. 

Des vidéastes d’internet à recommander ?

Non pas vraiment. Il y a tellement de choses formidables. J’ai la chance de travailler chez moi et je consomme beaucoup de vidéo en fond plutôt que la radio ou la musique quand c’est possible. Personnellement les choses que je regarde le plus se divisent en 2 catégories : 

    – les conférences/émission politiques. Cela inclut les gesticulations de Franck Lepage, les conf de Chouard, Testart, Rousseau, … tout ce qui tourne autour de la question démocratique qui m’obsède. Je regarde beaucoup les émissions d’Arrêt sur Images. Je suis également abonné à Mediapart.

    – les tutos d’infographie : je suis dingue de 3D, je fais beaucoup de Blender, mais tout ce qui tourne autour de l’infographie me passionne (dessin, animation, …)

Tes cinq valeurs essentielles ?

Intégrité. Gentillesse. Bienveillance. Rébellion. Universalisme.

Il faut quoi dans la vie, pour être heureux ?

Au minimum 20Mb/s.

Sur internet, tu rencontres plus de chevalier Jedi ou plus de maîtres Sith ? 

Des Jedis. Les Siths sont de plus en plus nombreux et je dois dire que ça commence à me donner le vertige, mais la logique des sphères fait que je ne rencontre que de gentilles gens 🙂

Quelle est la question que tu aimerais que je te pose ? Et la réponse… ?

Q: ton blog est sous titré depuis des années par « La solution existe », l’as tu trouvée?

R: pour la première fois je me dis que, oui, peut être : les Conventions Citoyennes pourraient peut-être régler l’essentiel de nos problèmes : corruption, progression du fascisme, environnement, … Je pense que dans les mois à venir je vais pas mal saouler mes connexions avec le travail de Jacques Testart que je trouve absolument lumineux. Je voudrais pouvoir offrir son livre à tout le monde 🙂

 

Merci Jcfrog !

Et attends… Ne le laissez pas partir !
Son site
Ses vidéos
Son blog
Soutenez le sur Tipeee !

 

Par M.Mih

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *