Arts martiaux et arts plastiques

Ola ! Comme tu le sais peut-être, je suis depuis presque un mois à Todos Santos en Basse-Californie (Mexique). Je suis là-bas pour étudier l’Aïkido de manière intensive chez Juba Nour Sensei mais j’ai en fait un deuxième projet à mener pendant ces 5 mois… Et ça parle d’arts plastiques.

Depuis que j’ai commencé l’Aïkido il y a 4 ans, j’espère trouver « un jour » des connexions entre cet art martial et les arts plastiques ( arts plas, mes premières études, avant la com’). Mais jusqu’à présent, je n’ai pas pris le temps de creuser la question avec sérieux. J’avais toujours beaucoup de raisons de ne pas faire avancer ce projet. « Pas le temps », « pas envie », « pas assez d’espace mental pour développer cela ». Ces raisons étaient valides bien sûr, mais aujourd’hui, elles ne sont plus d’actualité.

Pourquoi ? Parce que j’ai décidé de partir 5 mois avec M.Mih pour étudier l’Aïkido au Mexique, et que c’est un morceau de vie, 5 mois. Pas « juste » un stage. C’est l’investissement d’un bout de vie dans un sujet qui me tient à cœur. Et il n’est donc plus question de remettre à demain l’autre sujet qui me tient à cœur : l’expression plastique. C’est un domaine dans lequel je peux avoir des émotions esthétiques incroyables, des poussées d’enthousiasme à te soulever des montagnes Alsaciennes, et pourtant, depuis quelques années, je n’ai plus développé cet aspect de ma vie.

Mon challenge aujourd’hui, c’est de dessiner TOUS LES JOURS, que l’envie soit là ou pas, que le temps disponible soit là ou pas, que l’énergie y soit… ou pas. Même si c’est seulement un croquis griffonné en une minute trente avant d’aller au lit. Pour connecter arts plastiques et arts martiaux.

Sur ce blog, pendant mes 5 mois de pratique intensive, je vais publier des extraits de mes recherches graphiques. Je montrerai donc quelques dessins, mais je raconterai aussi pourquoi et comment cela évolue dans un sens ou un autre. Tu pourras donc suivre la genèse de ma prochaine exposition (à prévoir pour 2018 en zone alsacienne).

J’espère te transmettre ici mon enthousiasme, mes réussites et mes ratés, et pourquoi pas te donner envie de mettre ton potentiel créatif un peu plus au centre de ta vie ? 😉

Arts plastiques, le retour : découvre ton environnement mexicain.

En arrivant à Todos Santos, j’ai d’abord été fascinée par la beauté du paysage. Je me suis arrêtée avec intérêt, notamment, sur tout un tas de détails : les troncs des palmiers, les feuilles de différentes sortes de cactus…. Mais surtout : le bois flotté de cactus. C’est magnifique et très riche graphiquement. À l’intérieur des cactus, il y a un bois percé de plein de petits trous. Et du côté de la plage, on peut parfois trouver des morceaux de ce bois flotté, arrivé jusque là à cause du dernier ouragan. (La saison des ouragans est finie, ouf).

Le corps humain qui revient à la charge

Depuis mes études d’arts plastiques à l’Université de Strasbourg, je dessine des corps. À l’époque je participais à des ateliers de dessin de nu aux arts décoratifs. J’ai aussi dessiné « librement » dans des groupes de dessin Strasbourgeois, en revenant en Alsace en 2013.
Dans le contexte de la pratique de l’Aïkido, dessiner des corps, c’est une question qui est revenue s’installer en moi assez rapidement. Mais comme je le disais plus haut, je ne l’ai pas beaucoup laissée s’exprimer pour l’instant.
Depuis quelques jours, j’aborde ce sujet là avec une série de dessin de mes mains (ou parfois de celles de Monsieur Mih), tout en les accompagnant d’un mot ou d’une phrase. Le mot ou la phrase sont en général liés à l’Aïkido : un mot de l’enseignant, un ressenti particulièrement présent le jour où je fais le dessin, un concept lié à la pratique… Cela démarre comme un carnet de notes de ma vie d’uchi-deshi, sous une forme qui mêlerait image et mots.

En ce qui concerne la technique, je travaille à la mine de plomb ou au crayon de couleur noir, pour l’instant. Je dessine parfois de la main droite (je suis droitière), parfois de la main gauche, et hier j’ai testé le dessin « sans regarder la page ». Cela donne des choses très variées en termes d’écriture, mais aussi de rapport au réel. C’est parfois très figuratif, et parfois beaucoup plus libre. Je me demande vers quoi cela ira d’ici quelques jours ou quelques semaines…  Je te laisse avec cette première série de mains.

Affaire à suivre !

« Même ton petit doigt est important »

Arts plastiques torsion poignet

 

 « De l’originalité dans les douleurs »

Arts plastiques Nikkyo

 

« Main gauche »

arts plastiques main gauche

 

« Pas besoin de REGARDER ta main. Tu sais où elle est, non ? »

dessin à l'aveugle

PS : Si tu veux voir un dessin par jour, tu peux me suivre sur instagram ! Et si tu connais quelqu’un qui aimerait recevoir cet article par mail, envoie-lui ce lien d’inscription 😉 >> Newsletter Education Hacking <<

PPS : Laisse-moi tes pensées et avis ici plutôt que sur Facebook 😉

 

 

8 commentaires Ajoutez le votre

  1. czaja dit :

    coucou Elodie
    tes dessins sont magnifiques. Et ils t’entraînent vers des réflexions très zen!! Profites bien du présent mexicanosss
    bisous carole

    1. Framagirl dit :

      Merci Carole ! J’espère que tout va bien en Alsace également 😉

  2. M.Mih dit :

    Des mains magnifiques !
    Avec ça, il ne faut pas t’étonner que tant de personnes veulent te demander ta main…

    😉

    1. Framagirl dit :

      Tant de personnes ou toujours le même homme et ses multiples personnalités ? :p

  3. Très beau, Elodie
    Poursuit ta route ; riche et qui te ressemble…
    Je suis de tout cœur avec toi

    1. Framagirl dit :

      Merci à toi pour ces encouragements 🙂 Ca fait fort plaisir de bon matin au réveil ^^
      Bises !

  4. sondag marie-benedicte dit :

    dessiner, pratiquer l’Aikido, écrire…. chaque jour! voilà un beau programme. Le tenir serait le plus diificle pour qqn comme moi. Tout est question d’esquisses peut-être. Et c’est déjà bien. Dans l’esquisse (quel qu’en soit l’art) se révèle déjà une bonne imagination.
    Bravo Elodie, bravo Mickaël pour vos progrès dus à votre endurance. Et puis au milieu de tous ces insectes, quel courage. Bonne continuation. Bisous

    1. Framagirl dit :

      Merci beaucoup pour tous ces encouragements 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *